Directive europeenne sur les cafes

La directive ATEX dans notre système juridique a été introduite le 28 juillet 2003. Cela concerne les produits mis en service dans des espaces potentiellement explosifs. Les produits en question doivent répondre à des exigences strictes, qui ne concernent pas seulement la sécurité, mais également les soins de santé. La directive ATEX contient des procédures d'évaluation de la conformité.

Dans la conception des dispositions de l’acte normatif en question, le niveau de sécurité et certaines procédures d’évaluation liées au dernier dépendent dans une large mesure du niveau de menace pour l’environnement dans lequel jouera l’outil en question.La directive ATEX définit les exigences strictes auxquelles un produit doit satisfaire pour pouvoir être utilisé dans des atmosphères potentiellement explosives. Et de quelles zones s'agit-il? Tout d’abord, nous parlons des mines de charbon, où le risque d’explosion de méthane ou de poussières de charbon est extrêmement élevé.

La directive ATEX contient une ventilation détaillée des équipements en lignes. Deux d'entre eux. Dans le groupe de base, il existe des dispositifs qui rentrent dans la mine sous terre également sur des surfaces pouvant être mises en danger par une explosion de méthane. Le deuxième groupe s’adonne à des dispositifs crédités à différents endroits et qui peuvent être mis en danger par une atmosphère explosive.

Spartanol

La présente directive énonce les exigences essentielles générales applicables à tout équipement effectuant des poussières de méthane / charbon dans des atmosphères potentiellement explosives. Et des exigences plus spécifiques peuvent être découvertes en quantités harmonisées.

Il convient de rappeler que les plats acceptés pour les carrières dans des atmosphères potentiellement explosives doivent être marqués du marquage CE. La marque doit être suivie du numéro d'identification de l'organisme notifié, qui doit être significatif, visible, fort et facile.

L'organisme de notification examine l'intégralité de l'organisme de contrôle ou la fourniture elle-même dans un projet afin de s'assurer du respect des modèles juridiques et des attentes de la directive. Dans le même temps, il convient de rappeler que l'actuelle directive du 20 avril 2016 sera remplacée par la nouvelle directive ATEX 2014/34 / UE.